Le jeûne, un outil de nettoyage aux multiples bienfaits

Vous vous demandez pourquoi je vous parle des bienfaits du jeûne sur un site de développement personnel et énergétique ? Tout simplement parce que prendre soin de soi, ça passe par notre alimentation, par l’attention que nous portons à notre corps. Or, le jeûne est une façon de nettoyer son corps, son esprit et ses énergies !

Mon premier jeûne

bienfaits du jeûne

J’ai commencé à expérimenter différentes techniques de détoxification il y a des années. Mono-diètes de pomme, de riz ou encore de raisin m’ont permis de mettre le pied à l’étrier. Ça fait moins peur que de ne pas manger du tout, du moins au début. Puis, je me suis rendue compte que manger un seul aliment toute la journée, pour moi, c’est l’horreur ! Dès le premier soir, j’avais envie de tout un tas de trucs, sauf ce qui était dans mon assiette. Alors tenir plusieurs jours, c’était mission impossible !

J’avais lu beaucoup de choses sur les bienfaits du jeûne. Une copine m’en avait même vanté les mérites au retour d’un séjour « Jeûne et rando ». L’idée faisait son chemin… Et finalement, c’est en voulant tenter une nouvelle cure de raisin que j’ai fait mon premier vrai jeûne : 3 jours à l’eau et à la tisane avec une reprise alimentaire au raisin.

Les bienfaits du jeûne et ses sensations

bienfaits du jeûne

Bon, c’est vrai que c’est un peu dur, surtout les 3 premiers jours. Sensation de froid, maux de tête, fatigue et parfois étourdissements : ce tableau ne fait pas très envie, je vous l’accorde ! Mais ma plus grande crainte était la sensation de faim. Et à ma grande surprise, je n’ai pas eu faim. J’ai eu envie de manger, ce qui n’est pas du tout la même chose. C’est mon mental qui jacassait en me listant tout ce qui me ferait envie. Mais aucune sensation physique de faim. Croyez-moi, le jeûne remet vraiment les choses à leur place en ce qui concerne notre rapport à l’alimentation !

Ce n’est certes pas évident de le mettre en pratique mais les bienfaits du jeûne sont vraiment agréables : clarté d’esprit, dynamisme physique, énergie… une vraie sensation de bien-être !

Pour en savoir plus sur les bénéfices physiques du jeûne, je vous conseille quelques lectures à la fin de l’article.

Après ce premier jeûne, j’en ai fait un second, puis un troisième… j’ai également prolongé la durée des jeûnes pour profiter davantage de ces jours « sympas ». Et naturellement, c’est devenu une habitude pour moi. Selon mes disponibilités, je m’organise désormais 2 ou 3 jeûnes par an. Chaque jeûne est différent, le corps et l’esprit ne réagissent pas toujours de la même manière. Mais à chaque fois, j’en apprends un peu plus sur moi et mes comportements alimentaires. Par exemple, pour mon premier jeûne, j’avais préféré rester confinée chez moi. Aujourd’hui, je préfère sortir et continuer mes activités. 

Les différents types de jeûnes

bienfaits du jeûneLe jeûne est une pratique ancienne que l’on retrouve dans de nombreuses religions et qui était avant pratiquée quand on était malade. On se mettait « à la diète ». Petit à petit, on la redécouvre et elle revient sur le devant de la scène, remise au goût du jour par les naturopathes, les hygiénistes et certains coachs sportifs.

Il existe différents types de jeûnes :

  • Le jeûne intermittent : il consiste à laisser 16h (ou plus) d’intervalle entre deux repas. En gros, si vous ne déjeuner pas le matin et si vous dînez assez tôt, vous pratiquez le jeûne intermittent (également appelé jeûne « fasting »).
  • Le jeûne au jus : au cours de ce jeûne, vous consommerez uniquement des jus de légumes, de préférence « fait maison » avec extracteur. Pour vous initier aux bienfaits des jus de légumes, je vous invite à regarder le film Gros, malade et presque mort.
  • Le jeûne Buchinger : il consiste à ne consommer que de l’eau, des tisanes et du bouillon filtré/
  • Le jeûne hydrique : de l’eau rien, que de l’eau !
  • Et enfin, le jeûne sec, où l’on ne consomme rien du tout !

Avant, après : une préparation indispensable

Pour faire bonne mesure, je dois aussi vous dire qu’un jeûne se prépare. Durant la semaine qui précède, il est souhaitable d’éliminer les produits carnés, puis les laitages, et enfin les céréales pour ne finir qu’avec des fruits et des légumes. Ensuite, pour la reprise alimentaire, on suit le même schéma dans l’autre sens. Et au passage, on aura peut-être éliminé certaines habitudes nocives !

Notez qu’il existe des contre-indications. Jeûner n’est pas conseillé à tout le monde. Alors renseignez-vous correctement et consulter votre médecin avant de vous lancer. Vous vous assurerez ainsi de ne prendre aucun risque en tentant cette aventure.

Pour aller plus loin…

Vous souhaitez en savoir plus sur le jeûne et ses bienfaits ? Voici mes conseils lecture :

Laisser un commentaire